Accueil > Nos Actions > Journaux de Bord des Opérations > Vacances Scientifiques > Architecture du Futur du 9 au 23 juillet 2017

Architecture du Futur du 9 au 23 juillet 2017

Un séjour où nous avons décidé de mieux comprendre les principes de l’architecture bioclimatique.







Le but du séjour est de répondre à un Défi Technico-Architectural.
Nous utiliserons le site de Saint-Luc, dans le val d’Annivier, et ses contraintes paysagères et patrimoniales pour répondre à une commande Architecturale réelle.
Il s’agira de proposer une réponse qui s’inscrive dans un cahier des charges offrant des solutions bio_climatiques.

Dimanche 9 juillet

Les enfants sont tous bien arrivé sur le centre à St-Luc.

Après une petite veillée animé, où Dédé et Bernadette sont venu défier les enfants pour tester leurs connaissances loufoques, les enfants on pu profiter de leur première nuit.

Lundi 10 juillet

Le matin.
Nous avons pris le funiculaire. Nous sommes montés à 2000m au pied des pistes. Nous sommes allés voir une horloge solaire. Nous avons appris à utiliser un gnomon. « Le soleil se lève à l’ouest et se couche à l’est » dis Olivier « où l’inverse ». C’est un grand pied que l’on déplace au sol en fonction de la date du jour pour connaître l’heure exacte ou la position du soleil à telle heure. Les hommes des temps anciens s’en servaient pour connaître le bon moment pour cueillir, semer,couper ...

L’après midi.
Visite du mini musée du vieux monsieur Antille. Plein de vieux objets des usages agricoles dans la vallée avant guerre. En suivant nous avons pris le chemin des raccards. Nous avons compris la fonction, stocker à l’abri des rongeurs nourriture et les graines.

Le soir balle au prisonnier.

Mardi 11 juillet

Visite des moulins le matin. Le meunier nous a expliqué l’usage des moulins à eau et des mécanismes en pierre pour moudre les grains de froment, maïs, orge, et battre les tissus en chanvre. L’énergie est celle de la force de l’eau créer par sa chute et sa vitesse.

JPEG - 502.8 ko
JPEG - 374.2 ko

Pique-nique à midi.

Après on a risqué nos vies dans l’exploration de la mine de la moria. Nous étions avec les nains du séjour Minéo.

JPEG - 547.2 ko

Nous avons trouvé des cailloux (rubis, émeraudes, diamants, or). Olivier a eu peur de rentrer dans la mine, il est resté dehors a surveiller les hobbits.

Suite à cela nous sommes partis en voyage en terre inconnue dessiner les splendeurs architecturales de St Luc.

JPEG - 527.6 ko

A la veillée nous avons joué à Citadelle. Nous n’avons pas eu le temps de terminer car il fallait aller se préparer pour monter à l’observatoire astronomique de St Luc.
La nous avons exploré l’univers et son froid galactique.
Nous avons observé Saturne, Jupiter, des Amas d’étoiles, une naine verte et la constellation du trognon de pomme.

Mercredi 12 juillet

Aujourd’hui, levé tardif pour récupérer. Déjeuner à 9h 30 au lieu de 8h. Puis nous avons lancé un début d’experience pour chauffer de l’eau à partir de l’effet de serre.
Conclusion ça a moyennement fonctionné. On est passé de 20°c à 46°c à 14h. Il faut améliorer notre prototype.
Entre temps nous sommes partis dessiner au funiculaire, lieu de nos futurs exploits architecturaux. On ne nous en a pas plus dit sur le projet il s’agissait juste de s’imprégner du site.

JPEG - 546.1 ko
JPEG - 571.6 ko

Cette après midi nous avons accompagné les astronomes sur le chemin des planètes.

JPEG - 554.4 ko

Elio a découvert que la pression à la surface de Vénus est de 91 bars. Marin lui, que les anneaux de Saturne sont en glace d’hydrogène.

Le soir veillée times up

Jeudi 13 juillet

Le matin Olivier nous présente les principes de l’architecture bioclimatique. Nous retenons qu’il faut travailler sur l’isolation des bâtiments afin d’économiser l’énergie, profiter des avantages que la nature nous offre. Par exemple en matière d’apport énergétique sous la forme de l’inertie thermique apportée par la terre et du décalage été-hiver intéressant à Saint Luc et son climat alpin. Utiliser les avantages de certains matériaux, par exemple le verre qui permet l’effet de serre et la ventilation qui permettra des échanges thermique vers les pièces du projet. Cela sous entend bien sur de ne pas oublier de tenir compte de l’orientation solaire des vérandas et baies vitrées.

Les participants de MINEO nous accompagnaient, ils ont appris à dessiner en perspective et ont fait un concours de construction avec du matériel de récupération.

JPEG - 515.4 ko

L’après midi.
Présentation de l’avant projet sommaire d’un projet d’hôtel sur le site du funiculaire. Lecture et réflexion sur les propositions des concepts de l’architecte.
Première réalisations de schémas et croquis de principe.

En fin d’après midi, séance de touch rugby avec les filles.

Vendredi 14 juillet

Poursuite des réflexions sur le projet. Nous nous mettons d’accord de retenir l’idée d’architecture semi enterrée afin de profiter des apports de l’inertie thermique du sous sol. Mais nous décidons de rajouter des éléments évoquant l’architecture des raccards pour être plus dans l’ambiance patrimoniale du lieu. Autre idée, Marin pense intégrer au projet des statue de vaches et Elio « la brillante idée » de sonos qui reproduiraient un son d’ambiance évoquant le meuglement des vaches et la musique de leurs cloches.

Afin de valider les apports éventuels dus au soleil Olivier nous demande de travailler sur la réalisation du masque solaire du site. Nous réfléchissons à sa réalisation.

Lancement d’une expérience avec le four modifié à 11h50, eau à 24°c
Prise de température à 18h : l’eau est à 63°c.

JPEG - 570.9 ko

En fin de matinée petite séance de brainstorming

JPEG - 166.9 ko

sur les modifs à apporter à l’expérience et à notre four solaire pour atteindre l’objectif de température de cuisson des aliments.

L’après midi dans la poursuite de la réalisation des mesures sur le masque solaire (altitudes des points, azimuths, distances) nous lançons une expérience sur le comportemant thermique de différents matériaux exposés au soleil. Nous testons du bois, de la céramique, de la roche locale, une plaque de cuivre, de la mousse plastique.

Samedi 15 juillet

Ce matin réalisation des courbes de température des expériences d’hier puis nous continuons à prendre des mesures du masque solaire pour le présenter à la retransmission.

Nouvelles modifications sur l’expérience de four chauffe eau solaire. Nous ajoutons des réflecteurs solaires afin d’augmenter le flux de rayonnement. A 7h 45, Eau à température ambiante : 10°c. A 14h30 début des retransmissions et le temps se couvre, température 62.8°c.

Retransmission sur la place de la marmotte

Dimanche 16 juillet

Aujourd’hui nos camarades restant 1 semaine sont partis. Nous accueillons les nouveaux arrivant ce soir.
Nous sommes partis au barrage de Moiry. Le matin nous avons fait de l’escalade avec Catherine et Karoll. L’après midi séance dessin, Marin des scènes d’escalade et Elio une maison.

Lundi 17 juillet

Aujourd’hui, on s’est levé tôt et l’activité archi a vite commencé.

Le défi est d’avancer dans la réalisation de l’avant projet sommaire de l’hôtel et de réaliser un four solaire capable de faire bouillir de l’eau voir même de cuire du pain.
Elio a fait des plans pour le raccard de notre projet tandis que Marin faisait des plans pour notre futur four solaire modifié. Nous avons fait les modifications et les choix techniques suite à la réflexion de vendredi.
Nous avons décidé d’incliner la paroi de plexiglas réceptrice des rayons solaires. Après calcul nous avons pris 26°c d’inclinaison.
Nous avons aussi décidé d’améliorer l’étanchéité du système de fermeture et d’isoler le tout avec les chutes d’un produit plastic expansé qui nous a semblé avoir de bonnes caractéristiques de conduction thermique.

Nous avons aussi lancé une nouvelle expérience avec notre four de base. Cette fois ci nous avons incliné les déflecteurs de manière à concentrer le flux de lumière sur la vitre. Nous avons modifié leur orientation toutes les demi heure tout au long de la journée.
Résultat : début de l’expérience à 9h00 : 12.4°c, à 14h 40 la température plafonne à 74°c. Mais l’expérience a été perturbée par un ciel voilée et le passage de quelques nuages.

Cette après midi, nous avons commencé à réaliser les plans de mis en œuvre et réalisation du futur four.

Le soir veillée jeux de société.

Mardi 18 juillet

Aujourd’hui nous avons commencé à construire le nouveau four solaire (en carton). Mesures, calculs, tracés, découpes, collage ont ponctués notre journée. Olivier nous a fait un petit cours de maths car nous avions un peu oublié pourquoi si A=B/C alors C=B/A. Pythagore et les calculs des sinus et cosinus n’ont plus de secrets pour nous ! La réalisation avance, nous sommes impatients de réaliser nos premiers essais !!!

Nouvelle expérience avec notre four de base. Nous avons juste incliné celui ci au maximum sans que la plaque ne glisse (à peu près 15°). Le ciel est complétement dégagé et cette fois ci le thermomètre est monté jusqu’à 78°c à 14h00.

JPEG - 702.7 ko

Mercredi 19 juillet

Nous avons travaillé sur les plans du raccard. Nous avons fait des test expérimentaux sur la maquette de chambre.
Nous avons tracé les courbes des tests du four solaire.

L’après midi nous sommes partis avec les excellences à l’office de tourisme. Puis les astros nous ont demandé un plan du site de l’hôtel pour leur permettre de travailler sur la pollution lumineuse.

Jeudi 20 juillet

Poursuite de la construction du four solaire. Tracés, découpage collage des cartons et isolants. Réflexion particulière sur la conception du couvercle et de sa fermeture la plus hermétique.

L’après midi nous allons sur le site du funiculaire car nous avons du mal à réaliser et prendre des mesures pour la masque solaire.

En soirée certains partent en shopping pendant que les autres pratiquent l’orpaillage avec Emilie qui a ramené du sable aurifère du Rhône près de Genève.

Vendredi 21 juillet

Olivier nous explique la façon de procéder pour réaliser la cotation d’un plan.
Tests sur les colles, et collage des isolants et de la vitre en plexiglas.

Elio termine ses plans de la chambre raccard.
Marin poursuit les mesures du masque solaire et termine le tracé dans la journée.
En fin de journée petite séance de brainstorming au sujet de la retransmission.

En fin de journée nous faisons presque tous un Zagamore autour de l’hôtel pendant que quelque-uns continuent à orpailler.

Samedi 22 juillet

Le matin nous réalisons le premier test de notre nouveau four solaire. Puis nous préparons la retransmission de l’après midi. Nous décidons de l’articuler autour d’une scène de théâtre. Nous réalisons les posters présentant nos exploits artistiques et scientifiques.

L’après midi retransmission en deux temps. Nous présentons d’abord ce que nous avons fait pendant le séjour et surveillons l’expérience du four solaire. Ça chauffe mais nous ne dépassons pas 82.5°c car le ciel était voilé et il manque les feuilles d’alu pour plus réfléchir le soleil. Il faudra revenir l’an prochain pour l’améliorer et le peaufiner. Puis présentation de nos défis pendant le sketch.

A la fin de la retransmission Elio nous quitte avec ses grands parents.

Dimanche 23 juillet

Départ de Marin après avoir salué tous les camarades rencontrés pendant le séjour.



Olivier BON,
date de publication : 10 juillet 2017,
date de dernière mise à jour : 22 juillet 2017


Soutenez l'association en partageant cette page autour de vous :

Voir également :

Cherchez parmi 66 articles :